,

La RSE : la voie du changement

.
Découvrez notre article 1/2 – Le 2ème article « Rse, Sport & Entreprises », le lundi 16 octobre 2017 !

.

Notre modèle économique actuel basé sur la recherche continuelle de productivité et de consommation qui induit une accélération globale de la société (technologie, rythme de vie…), montre des signes d’essoufflement évidents. Entre surexploitation des ressources naturelles, réchauffement climatique, détérioration de la qualité de vie et dégradation des rapports sociaux dans de nombreux pays, il nous faudrait au moins 3 planètes pour maintenir une telle cadence à long terme. Il apparaît donc nécessaire de modifier nos habitudes de consommation à toutes les échelles et de réfléchir aux moyens d’améliorer le bien-être et le vivre-ensemble, en société comme en entreprise. L’idée est de considérer toutes les parties prenantes de la société comme acteurs de la mutation vers un modèle plus durable : entreprises, consommateurs, institutions…
En s’inspirant du Mouvement « Colibris », initié par l’agriculteur et penseur français Pierre Rabhi, qui vise la construction d’une société plus écologique et humaine, nous pouvons dire que chacun a un rôle à jouer et peut « faire sa part » dans ce changement de paradigme !

 


   VERS LA CONSTRUCTION D’UNE SOCIÉTÉ PLUS RESPECTUEUSE


Le concept central dans cette question de transition est celui de développement durable porteur de l’idée qu’il nous faut trouver un moyen de subvenir à nos besoins sans compromettre la capacité des générations futures à subvenir aux leurs. Aujourd’hui, rien n’est moins certain. Il nous reste, par exemple, qu’à peine plus de 50 ans de consommation de pétrole (d’après EDF) ou que les inégalités dans les pays de l’OCDE entre les 10% les plus riches et les 10% les plus pauvres étaient au plus haut depuis 30 ans en 2015 (rapport officiel de l’OCDE).

Source : Auteur indépendant & Statistical Review of World Energy de BP



Il faut noter que la notion de Développement Durable ne se réduit pas à l’écologie. Elle est fondée sur 3 piliers interdépendants : Environnement, Social & Économique.

Ces 3 enjeux sociaux, environnementaux et économiques nous concernent tous individuellement et collectivement. L’évolution vers un modèle plus vertueux s’effectue à chaque fois qu’une partie prenante prend conscience de son impact sur son environnement et son entourage et décide de le rendre le plus positif possible.

Dans la société civile, nous commençons à être sensibilisés. Cependant, il reste du chemin à parcourir pour véritablement faire comprendre aux populations que c’est par de petits gestes (tri des déchets, production locale, réduction du gaspillage, économies d’énergie…) qu’elles peuvent participer à la conduite du changement. Des tendances émergent et nous nous devons de les entretenir malgré les obstacles et le manque de volonté de certains.

Exemple : la simple consommation de fruits et légumes de saison et locaux peut avoir un impact bénéfique global : réduction du bilan carbone lié au transport et soutien des agriculteurs locaux, pour une offre qui reste tout de même très large. Pour cela, il suffit d’adhérer à une des nombreuses associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) qui permettent d’acheter régulièrement des produits locaux de saison. Certaines solutions existent déjà, il suffit d’en prendre conscience et de les mettre en place. Trouvez une AMAP près de chez vous.


   INITIER UNE STRATÉGIE RSE ET PROFITEZ DES BIENFAITS D’UN MODÈLE GLOBAL RESPECTUEUX


Vous Organisations avez aussi votre part à faire. Nous parlons pour vous de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), qu’il faut comprendre comme l’intégration conjointe des préoccupations sociales, environnementales et économiques à votre stratégie dans le but de réduire votre impact néfaste sur l’environnement et la société. C’est en fait votre moyen d’agir en termes de développement durable, de participer à ce projet d’évolution du modèle.

Il en résulte l’apparition d’un cercle vertueux où chaque action responsable a des répercussions positives sur un ensemble d’acteur, et ce dans un esprit plus collaboratif.

Il est important de noter que la RSE relève presque entièrement de la volonté des entreprises qui s’engagent avec des motivations qui vont au-delà du cadre légal. La seule véritable loi oblige les sociétés cotées en bourse ainsi que toutes celles de plus de 500 salariés d’éditer un rapport annuel de leur activité RSE : c’est l’obligation de reporting de la loi Grenelle II 2010.

En pratique, peu importe votre taille, vous pouvez saisir les opportunités liées à la RSE … Néanmoins, les chiffres montrent que les plus petites entreprises s’impliquent encore peu dans ce type de démarches (Moins de 50 salariés : 23% ; Entre 50 et 500 salariés : 51% ; Plus de 500 salariés + 500 : 84% disent menées des actions en termes de RSE) (1). Le tout est une question d’engagement dans un projet qui a du sens à vos yeux. Faites le choix d’une stratégie « offensive », c’est à dire motivée par une envie de prospérité dans un cadre sociétal et économique sain.

 


   DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS S’OFFRENT A VOUS


Dans le contexte actuel où le risque est présent sous une multitude de formes, la RSE vient rassurer vos clients et investisseurs grâce à ses principes humains et de transparence. Elle constitue en effet un atout économique qualitatif, de plus en plus important dans les décisions d’achat ou d’investissement. L’idée est de construire un projet avec eux qui prenne en compte leurs attentes globales (durables notamment) et plus seulement leurs objectifs financiers.

Il faut aussi prendre conscience que vos collaborateurs sont une composante essentielle de votre stratégie RSE. Celle-ci suppose l’amélioration de leur qualité de vie au travail, qui répond à la fois à des enjeux de santé publique et économiques. L’idée est de les remettre au centre de l’attention et d’élaborer avec eux une nouvelle façon de travailler. Cela doit se faire individuellement, en revoyant les conditions de travail des collaborateurs et la nature de leurs tâches, mais aussi à l’échelle de votre entreprise, en élaborant une nouvelle forme d’organisation plus collaborative et horizontale. En les impliquant comme cela dans la conduite du changement, tout au long de leur parcours et en suscitant une véritable volonté de leur part, vous obtiendrez des individus plus motivés et performants, mais aussi un formidable outil de communication. En effet, un collaborateur engagé devient un potentiel ambassadeur de votre entreprise. Sur les réseaux sociaux, dans la vie professionnelle ou privée… Les situations où vos collaborateurs peuvent diffuser votre image de marque auprès des clients et investisseurs ne manquent pas. Des outils existent, il faut apprendre à les utiliser systématiquement.

Par exemple, le site de recherche d’emploi Glassdoor possède une rubrique où les salariés peuvent donner une note et un avis concernant leur entreprise : des milliers d’utilisateurs alimentent le site et permettent d’avoir une certaine idée de ce qui se passe dans les différentes organisations. Si le site est initialement conçu pour des chercheurs d’emploi, il est possible que certains clients ou investisseurs tiennent compte de ce qui peut être dit sur ces sites pris comme des reflets de ce qui se passe en interne.


En combinant ces différentes démarches, vous développerez peu à peu un cercle vertueuxtoutes les dimensions de votre stratégie RSE se complèteront : de façon simplifiée, l’image plus durable de votre entreprise attire les autres acteurs économiques et fait fonctionner votre affaire, à condition que vous ayez appliqué les mêmes principes aux parcours de vos collaborateurs qui dans ce cas deviennent vos ambassadeurs et diffusent cette image responsable de votre entreprise. Vous serez alors dans l’application de notre leitmotiv : « Pensons Clients Agissons Collaborateurs® ». Il est à noter qu’en réalité, il y a bien plus de parties prenantes. L’idée est d’agir sur l’ensemble de la chaîne de valeurs de votre entreprise : les différents acteurs des différentes activités ou départements de votre entreprise sont finalement tous liés dans leur travail et ont donc tous quelque chose à s’apporter mutuellement en regard aussi des acteurs externes.

Pour aller plus loin, Véronique Olivier, fondatrice de Origine RH & RSE Skills, préconise l’intégration de la RSE directement dans les métiers. Il s’agit d’intégrer les préoccupations et pratiques RSE dans le travail concret que réalisent vos collaborateurs. Cela peut par exemple prendre la forme da la consécration d’une part du temps de travail total à des projets responsables, ou de l’inscription dans les fiches de postes de missions et de principes particuliers orientés RSE.

 


   LE PASSAGE DE LA PRISE DE CONSCIENCE A L’ACTION …


Pour conclure, nous constatons que le monde d’aujourd’hui est à la fois marqué par une forme d’épuisement mais aussi de changement et de perspectives. Au travers de la RSE, vous pouvez en tant qu’entreprise faire partie intégrante de ce Mouvement et permettre la mise en place d’une nouvelle forme de société bien plus respectueuse des ressources environnementales, humaines et économiques. La mise en place d’une telle stratégie peut se faire à l’aide de leviers divers, ce qui vous laisse un large choix en termes de plan d’action. Parmi eux, le « sport » est par exemple un formidable outil pour accompagner le changement en profondeur au sein des entreprises. D’une part, il soude les équipes, permet un meilleur équilibre entre corps et esprit, et donc une approche plus sereine du travail. Mais c’est surtout une source de projets (organisation d’événements, d’entrainements, mécénat…) multicompétences qui vont permettre son intégration à votre stratégie globale et une implication globale des collaborateurs qui pourront véritablement s’identifier à leur entreprise. Ils sont en effet susceptibles d’y trouver du sens, quelque chose d’intéressant à construire, ce qu’ils pourront ensuite appliquer à leur travail de tous les jours : faire ce qui les inspirent        .

A suivre !


REFERENCES

 
 

  SOYONS CONNECTES

Parlons-en : +33 (0) 7 86 78 65 16 – contact@wesportyou.fr
Web : www.wesportyou.fr 
Twitter : @WeSportYou – LinkedIn We Sport You – Facebook : WeSportYou – Google + : WeSportYou – Instagram : WeSportYou
Nos événements « Sport & Entreprises »
  : WeSportYou

=> Retrouvez la Touch’ We Sport You