Libérer la communication de votre entreprise – Cas pratique

Partage d’expérience et des clés de transmission autour la Communication Libérante #Transformations #Apprenance #IntelligenceCollective

Face à la COVID, les entreprises se réinventent en repensant leur business model, leur raison d’être, leur management, leur politique sociale … et aussi au travers de la « Communication », qu’elle soit digitale et/ou relationnelle … pour garder pérennes leurs activités et continuer d’être en lien avec leurs clients. Qui n’a pas entendu parler de « Transition digitale ».

Certaines peuvent se faire accompagner et/ou faire en interne car elles ont un département et/ou une personne (ou plusieurs) spécialisée.s en communication.

Pour d’autres entreprises, ce n’est pas possible pour différentes raisons.

Dans les 2 cas, les questions suivantes peuvent se poser :

« Est-ce que nous pouvons/devons tout faire en interne ou tout faire faire en externe ? Comment trouver un juste milieu (temps, coût, connaissances…) ? »

« Comment faire quand les ressources (humaines, matérielles, temporelles) ne sont pas là mais qu’il faut malgré tout communiquer ? »

» Et si, dans les 2 cas, pour favoriser l’engagement et donner du sens, l’idée serait d’impliquer les collaborateurs dans cette démarche pour qu’ils deviennent les meilleurs ambassadeurs de marque ? Ainsi en travaillant sur ce sujet, ils pourraient découvrir et mettre en place de nouvelles approches de collaboration tout en s’ouvrant à d’autres compétences ?

Libérer les énergies et développer l’intelligence collective de l’entreprise au travers d’un projet fédérateur, intergénérationnel et fort de sens : La communication libérante

Voilà une bonne idée. D’autant que maitriser la communication actuellement semble être plus que nécessaire.

Au passage un rappel du Cercle d’Or de Simon Sinek: Comment les grands leaders inspirent l‘action

Partir d’un besoin concrèt pour embarquer la direction et les collaborateurs

Le contexte

Entreprise familiale en transformation managériale.

Voilà quelques synthèses sur la démarche mise en place

  • Besoin initial : créer un site web

Dans la plupart des situations, la réponse pourrait être d’envoyer un devis stipulant un coût : audit ; nombre de pages ; SEO ; formation ; maintenance … puis ensuite de faire, de livrer, de faire la maintenance, former, gérer la SAV. Donc une démarche très classique et très descendante.

Notre réponse

Chez We Sport You, nous avons réfléchi à faire différemment et c’est tant mieux. Nous gardons toujours en tête cette citation de Benjamin Franklin

Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends.

1er pas

Rassembler la direction et les collaborateurs aux profils différents autour de 2 ateliers en présentiel pour mettre en place un plan d’actions « Communication Libérante » et définir une identité globale pour l’entreprise qui servira comme base à créer le site web. L’occasion de travailler sur la raison d’être du Groupe.

Grâce aux processus d’intelligence collective mis en place et l’articulation des 2 journées (World café, brainstorming, Cercle d’Or de Simon Sinek, Icebreakers, Story Cube, Photolangage …), l’équipe composée de Fabienne Saffar et de Marjory Malbert, sous l’impulsion de Pascal Jouxtel, a fait passer les « Collaborateurs/trices » d’une posture axée sur leurs missions, ce pourquoi ils/elles sont rémunéré(e)s – souvent « Spectateurs/trices d’une communication qu’ils/elles ne comprennent pas et qui pourrait ne pas leur ressembler – à une posture de « Collabor’Acteurs » axé(e)s sur la co-construction, l’intelligence collective et l’apprenance pour qu’ils/elles puissent être au cœur du dispositif.

Pas plus cher qu’un devis classique, ce format est créateur de liens ; il a permis de mieux connaitre les personnalités (personnalité, schémas mentaux, valeurs…) et les modes de fonctionnement de chacun.e ; d’expérimenter de nouvelles façons de travailler ensemble ; sans imposer de démarche descendante.

Evidemment, cela entraine aussi beaucoup de peurs et/ou de réticences, il faut en être conscient. C’est Humain. Néanmoins, des prises de conscience et des envies d’avancer sur le sujet ont émergé. A nous d’avancer en parallèle sur ces points.

2ème pas : création du site web et bonification du logo

A ce stade, pas de nouvel audit mais une mise en forme des ateliers à distance pour les transposer via le site web et le logo.

D’où l’objet de notre rendez-vous :

  • Le 1er : présenter le nouveau site web et la refonte du logo demandés par l’entreprise.
  • L’autre qui mérite l’attention c’est : comment définir des rôles pour assurer la « Communication Libérante » … dans un milieu dont c’est loin d’être le métier ?
Quelques clés utilisées pour la réunion et embarquer les collaborateurs

Pour parvenir aux objectifs présentés ci-dessus, ce qui est intéressant en tant qu’accompagnant, c’est savoir lâcher-prise quand l’ordre du jour prévu en amont ne peut être suivi à la lettre au vu du contexte.

C’est possible. C’est être dans l’émergence et à l’écoute des besoins des personnes présentes.

Voici les grandes lignes de notre réunion et avancement sur le sujet.

  • Tour d’inclusion pour savoir avec quoi les collaborateurs arrivent (ex. quelles émotions ? quel état d’esprit ? ce qui les empêchent d’être complétement présents ? …) et avec quoi ils souhaitent repartir.
  • Réadapter l’ordre du jour en fonction de ce qui a été dit
  • Mettre en place des fondations de l’holacratie : Donner des rôles à chacun en y associant des missions et des ressources dans un temps défini pour transmettre nos compétences et que l’entreprise devienne autonome : site web ; logo ; photos
  • Valoriser le travail de jeunes en alternance et de l’ensemble des collaborateurs
  • Intégrer la gestion par consentement
  • User la Communication Non Violente CNV
  • Mettre en action la direction et les collaborateurs au travers de mises en situations concrètes en lien avec les rôles
  • S’amuser
  • Déclusion
  • Rester présent.e.s si besoin
  • Retour d’expériences

Voila pour quelques clés sur la « Communication Libérante ».

3ème pas : transmission du back office du site web et des futures mises à jour
  • Au travers des rôles définis précédemment :
    • Laissez découvrir le nouvel outil “WordPress” qui est le système de gestion de contenu gratuit, libre et open-source qui a permis de créer le site Internet
    • Proposer quelques “exercices” et des retours d’enseignement
    • Former tout en faisant
4ème pas : communication autour du nouveau logo et du nouveau site Internet

A suivre

5ème pas : next steps en 2021

A suivre

Pour en savoir plus

We Sport You est membre du MOM21 et l’expérimente notamment via le Cercle DevCom 

A découvrir : La décision par consentement

Merci à l’Université du Nous pour ce schéma.

A découvrir : Une inclusion via la Météo PISE

A découvrir : La Communication Non Violente (CNV)